Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BAGUAGE Champagne-Ardenne

Site des bagueurs de Champagne-Ardenne (Délégation régionale du CRBPO)...

SPOL-Delurb - bilan 2010

Publié le 20 Décembre 2010 par Vinc.TERNOIS in SPOL-Delurb

Il y a un an maintenant que nous nous sommes lancés dans l'aventure des "Tours à hirondelles".

Une première tour a été installée en avril 2009 sur la commune de La Chaise-10 grâce à un partenariat avec l'Andra, les contributions de la Communauté de communes de Soulaines et de la commune de La Chaise. L'installation des premières Hirondelles de fenêtre le 11 juin suivant  en fait la première tour occupée en France. 7 couples s'y sont reproduits et ont conduit à l'envol de 14 poussins.

Le suivi de la reproduction 2009 avait mis en évidence un nombre de jeunes à l'envol plutôt limité (2 jeunes/couple). Cela s'expliquait d'une part au fait que ces oiseaux arrivés tardivement ne se sont essayés qu'à une seule ponte mais aussi que l'inexpérience de ces oiseaux (supposés être âgés d'1 an) avait conduit à des pontes dans plusieurs nids. Bref, le résultat était plutôt mitigé.

C'est avec une certaine impatience que nous avons attendu le retour des hirondelles au printemps 2010. Ainsi, à partir du début du mois d'avril, une visite (quasi) quotidienne a été réalisée (avec parfois plusieurs passages par jour). L'objectif était de vérifier que les hirondelles allaient revenir naturellement dans l'édifice (pas de diffusion de chant cette année), que celles-ci allaient revenir plus tôt (au moins celles ayant éventuellement niché en 2009) et de constater une éventuelle amélioration du succès de la reproduction (2 pontes attendues pour les nicheurs précoces et un arrêt de la dispersion des oeufs).

Les premières hirondelles (6 individus) ont été observées le 18 avril sur le village de La Chaise (le 10 avril en 2009) et dès le lendemain, ces oiseaux ont été découverts dans les nids. Il s'agit d'une première information très intéressante. Si la repasse est indispensable pour inciter les hirondelles à se reproduire pour la première fois dans les tours, elles y reviennent "naturellement" l'année suivante. Pour confirmer le retour d'hirondelles ayant niché dans l'édifice en 2009, une séance de capture d'adultes a été réalisée le 18 juin au lever du jour. Celle-ci a permis la capture de 13 adultes dont 3 étaient déjà porteurs d'une bague. Ces 3 oiseaux (2 mâles et 1 femelle) ont niché dans l'édifice en 2009. Mais aucun des 14 poussins envolés n'a été retrouvé.

L'évaluation du nombre de couples nicheurs est un exercice difficile même sur des structures artificielles comme celle-ci puisque la reproduction n'est pas synchrone entre les oiseaux expérimentés (+1 an) et les jeunes nicheurs (1 an) et que des échecs de reproduction sont très fréquemment notés, ces derniers conduisant le plus souvent à des pontes de remplacement. On y ajoutera le comportement particulier des jeunes oiseaux qui pondent parfois dans plusieurs nids en même temps. Néanmoins, l'analyse croisée des données suppose la présence de 10 couples en 2010 (7 en 2009).

Poussins_delurb.jpg
14 poussins seulement sur les 15 bagués s'étaient envolés en 2009 de la tour. Ce bilan s'est considérablement amélioré en 2010 avec le baguage de 54 individus et l'envol de 51 d'entre eux, soit un accroisement de 264% entre les deux années. Ce résultat est lié :
- à l'accroissement du nombre de couples nicheurs (+3),
- à la maturité d'un certain nombre de nicheurs ayant conduit à une arrivée précoce, à la réalisation de 2 pontes par couple mais aussi à un taux d'éclosion plus important (moins d'éparpillement des oeufs).

La réalisation des deux pontes pour un certain nombre de couples a permis de considérablement augmenter le nombre de jeunes à l'envol par couple, celui-ci passant de 2 en 2009 à 5,1 en 2010.

Un suivi pluriannuel du dispositif est aujourd'hui envisagé. Les résultats seront disponibles sur le lien suivant : SPOL-Delurb.  

Tour.jpgSuite au succès obtenu en 2009 sur la tour de La Chaise, plusieurs personnels de l'Andra ont souhaité installer un aménagement similaire sur le Centre de l'Aube, site où une dizaine de couples niche depuis plusieurs années à hauteur des bâtiments. Malheureusement, la nature des bâtiments et une compétition acharnée avec le Moineau domestique font que les nids tombent très souvent.

Un édifice, réalisé par la SARL Trampé et le CPIE, a été installé en avril dernier sur le CSFMA. Celui-ci comporte 52 nids artificiels. Une diffusion en continue de chants a été assurée par le personnel de l'Andra. Alors que les premières hirondelles, arrivées début avril sur le site, ont totalement boudé l'édifice (celles-ci se sont efforcées de retaper les anciens nids naturels), une première hirondelle a été découverte dans un nid le week-end du 08 mai. Cette installation coïncide avec une arrivée massive d'hirondelles sur le CSFMA. Ces oiseaux ont dans un premier temps essayé de nicher sur les bâtiments métalliques puis semblent s'être reportés pour une large majorité dans la tour à hirondelles.

Le suivi de la reproduction a, une nouvelle fois, montré l'inexpérience des jeunes hirondelles avec des pontes éparpillées dans plusieurs nids et donc un nombre de jeunes à l'envol plutôt limité. Mais le bilan final est déjà remarquable avec 16 couples nicheurs estimés et 43 jeunes à l'envol. L'autre satisfaction est le fait que ce sont les salariés de l'entreprise qui sont à l'origine du projet. Cela confirme l'utilité de ces tours à hirondelles pour la sensibilisation du public. Dans le cadre des journées portes ouvertes du CSFMA, un petit film de présentation a été réalisé par l'Andra (voir le film).

Vinc. TERNOIS
CPIE du Pays de Soulaines

Commenter cet article