Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BAGUAGE Champagne-Ardenne

Site des bagueurs de Champagne-Ardenne (Délégation régionale du CRBPO)...

SPOL-Effraie - Une saison 2014 en demi-teinte...

Publié le 27 Septembre 2014 par Vinc.TERNOIS in SPOL-Effraie

 

DSC06880

Voilà, les derniers nichoirs du dispositif Sud ont été visités ce matin.

Avec l'abondance de proies, nous avions bon espoir de découvrir de nouvelles nichées. Mais il n'en est rien, tous les couples n'ont visiblement pas tenté de secondes pontes. Un seul poussin a donc été bagué dans le "meilleur" nichoir du secteur et 1 jeune volant non bagué a été capturé dans un autre.

Après une saison 2013 catastrophique (2 nichoirs occupés pour 5 poussins bagués), les fortes densités de campagnols observées depuis le début d'année pouvaient nous laisser espérer une surperbe saison 2014.

Cela a déjà très bien commencé avec des premières pontes particulièrement précoces et de taille correcte (5,3 oeufs / couple) mais, très rapidement, nous avons constaté l'absence de chouettes dans de "très bons nichoirs". De nombreux "dépôts de proies" (proies apportées par le mâle pour attirer une femelle et l'inciter à pondre) ont été constatées mais les nichoirs étaient désespérement vides. 2014 ne sera donc pas l'année de tous les records !

Finalement, des pontes ont été observées dans 7 nichoirs. C'est déjà mieux que 2013 (2 nichoirs) mais bien en-deça de la moyenne des années précédentes (une douzaine de nichoirs occupée avec un record de 23 en 2012).

Effraie nichoirs 2014


Taux d'occupation (à gauche) et nombre de poussins bagués (ci-dessous) sur le dispositif SPOL-Effraie (Sud)

 

 


Effraie baguage 2014-copie-1Malgré quelques complications (3 pontes abandonnées), 44 poussins ont tout de même pu être bagués (48 potentiellement volants).

En toute vraissemblance, ces résultats particulièrement timides sont une résultante directe de la saison "noire" de 2013. Non seulement la pénurie de proies de l'an dernier a conduit à un très faible taux d'envol de poussins (donc très faible taux de nouveaux nicheurs pour cette année) mais a très probablement eu un impact non négligeable sur la survie des adultes.

Il ne nous reste plus qu'à espérer que la (malgré tout) bonne reproduction 2014 soit suffisante pour faire rapidement remonter les populations.

Un grand merci à l'ensemble des bénévoles qui ont permis d'assurer le suivi : Alice, Beth, Carolane, Diane, Catherine, Julien, Lise, Marie... et bien évidemment Bertrane, indispensable bras droit pour motiver les troupes moins enjouées les années creuses.

Vinc. TERNOIS
CPIE du Pays de Soulaines

Commenter cet article