Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
BAGUAGE Champagne-Ardenne

Site des bagueurs de Champagne-Ardenne (Délégation régionale du CRBPO)...

SPOL-Hirondelle de fenêtre

PICT0039-copie-1.JPGAu printemps 2009, le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) du Pays de Soulaines, avec le soutien de l’Andra et de la Communauté de Communes de Soulaines, a installé une tour à hirondelles sur la commune de La Chaise, la première pour la Champagne-Ardenne.

Les objectifs de ce projet son multiples. Le premier est d’une part de tenter de maintenir une colonie sur le village de La Chaise, commune où les hirondelles se développent difficilement (une petite dizaine de couples) et sur laquelle la mise en place de nids artificiels sur les bâtiments est difficile (refus des propriétaires ou bâtiments inadaptés), expérimenter la mise en place d’une « Tour à hirondelles » avant une généralisation à une plus grande échelle mais aussi sensibiliser le public.

Suite au succès rentré sur ce premier édifice (la première occupée en France), deux autres projets ont vu le jour dans le Nord-est aubois. La première a été installée au printemps 2010 sur le site industriel de l’Andra à Soulaines-Dhuys pour palier à la chute régulière des nids naturels, la seconde a été installée en 2011 dans le village d’Hampigny à l’initiative de la municipalité.

 

Principe

Ces tours sont relativement proches des modèles en place en Belgique et dans le Nord-Pas-de-Calais, à savoir qu’un toit de 2 mètres sur 2 (au minimum) est fixé à un mat de 4 mètres de haut. Des nids artificiels ont été placés sous l’édifice (56 sur la tour d’Hampigny). Ceux-ci sont réalisés en béton de bois et sont conçus de telle sorte qu’ils puissent être facilement démontés pour assurer un entretien (suppression annuelle des parasites ou des cadavres) et, pour notre cas, un suivi de la reproduction.

Pour attirer les hirondelles sur les tours, un système de « repasse » (chant d’un mâle) a systématiquement été utilisé la première année d’installation des tours, avec une diffusion en continu, 7 jours sur 7 et de 8h00 à 20h00. Celui-ci a été arrêté dès l’installation des premiers couples

 

 

Méthodologie

A l’instar du suivi réalisé depuis 2005 sur la colonie de reproduction d’Hirondelle rustique de Soulaines-Dhuys, un suivi des 3 tours à hirondelles est effectué. Celui-ci permet chaque année d’évaluer le taux d’occupation, le succès de la reproduction, d’apprécier la chronologie de la reproduction en fonction des conditions météorologiques. Au cours de la saison de reproduction (de début avril à la mi-septembre), la colonie est visitée une fois par semaine. Afin de faciliter l'exploitation des résultats, les passages sont organisés le même jour de la semaine, dates maintenues d'une saison à l'autre. Pour chacun des nids présents, l'état d'avancement de la couvée ou de la nichée (dénombrement des œufs et des pulli) est noté tandis que les poussins, en âge de recevoir une bague, sont bagués.

Pour voir les résultats actualisés :
http://vinc.ternois.pagesperso-orange.fr/spol-delurb/Suivi_Delurb.pdf



Vinc. TERNOIS
CPIE du Pays de Soulaines